1/4

L'Association Syndicale Autorisée (ASA) de Défense Contre la Mer d'Hermanville-sur-Mer a été créée par arrêté préfectoral en 1954 pour faire face à l'érosion marine de la côte d'Hermanville-sur-Mer. Elle regroupe les 85 propriétaires de la digue-promenade.

 

Son objet et son périmètre

La défense du front de mer et la protection de la plage par la construction d'épis ou de digues, leur entretien et d'une façon générale, l'exécution de tous travaux sur front de mer devant permettre de conserver à la plage son caractère familial actuel et veiller à la stricte application des servitudes des lais de mer.

 

L'entretien des voies, qui comprend deux secteurs :

partie A - promenade Henri Spriet, allant de Lion-sur-Mer à l'avenue Félix Faure (promenade piétonne) ;

partie B - boulevard de la mer, voie d'accès aux villas, allant de l'avenue Félix Faure à Colleville-Montgomery.

La digue-promenade est une propriété privée à usage public.

Ses ressources

  • Les redevances dues par ses membres ;

  • les dons et legs ;

  • les subventions.

Ses réalisations

Construction avec l'aide des collectivités territoriales d'une digue-promenade de 1 777 mètres de long, ainsi que d'une vingtaine épis. La protection est constituée d'un perré en béton avec un mur de contrefort tous les 10 m. L’épaisseur du mur en béton armée est 0,50 m et le perré repose sur un rideau de palplanches. La cote minimale de l’ouvrage est de 6,0 m IGN69 (à l’exception de quelques points bas au niveau de cales de mise à l’eau).

Sa gouvernance

Les membres sont les propriétaires riverains du front de mer.

L'assemblée générale de ses membres se réunit une fois par an.

L'association est dirigée et administrée par un Syndicat composé jusqu'à 15 membres, qui élisent un président et un vice-président.

L'ASA est un établissement public à caractère administratif.